Traitement d'un ongle incarné

Le traitement préventif
 des ongles incarnés s’agit d’éviter de couper les ongles dans les coins. Il est aussi important de faire des soins antiseptiques dès l’apparition d’une inflammation.


Les soins podiatriques adaptés en dehors des périodes de poussée peuvent réduire l’inflammation. De plus, des chaussures suffisamment larges sont une nécessité.

Le traitement curatif inclus l’application de crème antibiotique et des bains de pieds avec un antiseptique et/ou sel d’Epsom pour 15 minutes, 2 à 3 fois par jour. Des médicaments antibiotiques peuvent être nécessaires pour les cas plus compliqués et pour les patients diabétiques.

Une intervention chirurgicale est souvent nécessaire en cas de récidives fréquentes.

Intervention classique : 
Après une anesthésie locale à la base de l’orteil et la mise en place d’un petit garrot, le médecin coupe chirurgicalement un croissant de chair sur le côté de l’ongle, comportant le côté de l’ongle et sa racine. La mise en place de points de suture est nécessaire pour refermer la plaie.
 Inconvénients : douleur importante après l’intervention, nécessité d’un arrêt de travail de plusieurs jours, échec de la procédure.

Notre préférence est l’intervention avec phénol. : Après une anesthésie locale à la base de l’orteil et la mise en place d’un garrot de doigt, le podiatre coupe la languette d’ongle qui rentre dans la chair et détruit définitivement la racine fabriquant la portion d’ongle qui s’incarne par une application de phénol.
 Avantages : technique réalisée au cabinet du podiatre sous anesthésie locale, quasi absence de douleur après l’intervention, pas d’arrêt de travail ou de quelques jours seulement, et aucune cicatrice visible.
 Inconvénients : l’échec de la procédure moins que 10%.

Peut-on éviter l’intervention quand on a des ongles incarnés ?

Les soins podiatriques permettent souvent d’éviter l’intervention pendant plusieurs années.

Quand faut-il décider de se faire opérer ?

La survenue d’une infection, d’une excroissance charnue (bourgeon charnu) ou de douleurs que les soins podiatriques ne peuvent faire passer indique la nécessité d’une intervention.

En résumé :

- Portez des souliers larges.
- Évitez des traumatismes à répétions des ongles.
- Protégez les orteils en faisant des sports.
- Maintenez une bonne hygiène des pieds.
- Coupez les ongles droits.
- Consultez un podiatre aussitôt qu’il y a infection.

Afficher les commentaires